AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]

Aller en bas 
AuteurMessage
Opale B. Carson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 27
HUMEUR : solitaire
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Sam 21 Fév - 5:42

      Nom: Opale Becky Carson
      Age de mort: 20 ans
      Est au purgatoire depuis: 107 ans
      Nationalité:
      Orientation sexuelle: hétéro
      Groupe: Old Ones


      _________________________________

      Célébrité sur l'avatar: Alexis Bledel
      Poste vacant? Oui!
      Pseudo: Elsa
      Age réel: 17 ans (très bientôt 18 en fait)
      Présence: 6 jours par semaine en période scolaire environ...
      Niveau de rp: Je pense que je me débrouille même si cela dépend vraiment de qui se trouve en face de moi! ^^
      Commentaires: Le design est vraiment très joli même si il est aussi un peu sombre. Mais ça colle avec le synopsis (que j'aime beaucoup en passant)! Et j'ajouterai juste que le concept du forum est très original!
      Code:




Dernière édition par Opale B. Carson le Sam 21 Fév - 9:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale B. Carson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 27
HUMEUR : solitaire
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Sam 21 Fév - 5:43

    Premier Rp: ma mort

    C'était il y a bien longtemps. Curieusement, il s'agit bien du seul évènement de mon passé dont je puisse me souvenir distinctement. Cela fait à présent plus de cent ans que j'erre dans ce maudit purgatoire. La souffrance que l'on peut ressentir dans cet endroit m'a fait devenir complètement folle, au point d'en perdre la mémoire. Ainsi je ne me rappelle quasiment plus de ma famille, de ma jeunesse. Avais je des amis? Un frère ou une sœur? Étais je brillante à l'école? Sincèrement, je ne saurais le dire. Il m'arrive pourtant d'avoir des éclairs de lucidité mais ils se font de plus en plus rares et rapides. Pour en revenir au sujet principal, le jour de ma mort restera certainement gravé dans ma mémoire pour l'éternité, quoi qu'il advienne...

    A l'époque, j'étais jeune, jolie, épanouie. Une vraie petite fleur en plein éclosion. J'avais dépassé depuis quelques mois à peine le cap des vingt ans. Depuis près de deux semaines il me semble, je travaillais à la réception de l'hôtel Holmes Castle à Chicago. Le propriétaire de ce superbe «château» n'était autre que le docteur Henry Howard Holmes. Célèbre et mystérieux, il attirait tout un tas de curieux et de touristes venus de tout le pays mais aussi de monde entier. Les légendes les plus folles couraient à son sujet. Certains disaient qu'il était maudit, d'autres qu'il renfermait toutes sortes de pièces étranges et effrayantes. Quant à moi, j'étais plutôt contente de son travail ici. J' étais relativement bien payée, j'avais le droit à une journée de congé par semaine et possédais même ma propre chambre, une jolie petite pièce claire et lumineuse, située au dernier étage du bâtiment. La plupart de mes collèges de travail étaient des femmes. Ce petit détail ne m'avait jamais troublé. Peut être aurais je dû être plus méfiante, plus douteuse? Quoi qu'il en soit, je m'entendais relativement bien avec elles. Nous mangions ensemble, discutions à l'occasion et sortions même parfois au cinéma ou au restaurant, entre filles.

    Régulièrement, nous allions toutes danser au Blue Paradise, un petit bitrot chaleureux et animé, placé sur une des avenues principale s de Chicago, qui accueillait chaque semaine divers artistes-chanteurs. C'était follement amusant! Il m'est arrivé plusieurs fois d'ailleurs de flirter avec des hommes. Je n'avais alors vécu qu'une seule relation amoureuse sérieuse et cela s'était soldé par un échec. J'aimais bien sentir leurs regards avisés sur mon corps, rire à l'une de leurs plaisanteries ou boire un verre en leur compagnie. Je sentais que je plaisais et ça me ravissait. Néanmoins, aucun n'avait encore eu le privilège de retenir vraiment mon attention. Et puis de toute façon, ça ne me gênait pas d'être célibataire. Je voulais juste m'amuser et profiter un peu de mon âge.

    Seulement, un vendredi soir, le docteur Holmes en personne s'est approché de moi alors que je mettais un peu d'ordre à la réception. Je me rappelle avoir sursauté en retenant un petit cri lorsqu'il a prononcé mon nom. Sa présence ici, à mes côtés, était réellement inattendue. D'ordinaire, il parlait très peu à ses employées. Il se contentait de les saluer de loin ou de leur faire passer des informations par son adjoint, un petit homme barbu.

    « Opale, c'est bien ça?
    - Oui monsieur. Que puis je faire pour vous aider?
    - Je vous attend à vingt deux heures précises dans mon bureau. Soyez à l'heure n'est ce pas?
    - J'y serai monsieur. »

    Sur ce, il s'était éloigné d'une de son habituelle démarche noble et élégante. A ce moment précis, j'étais juste terrifiée. La dernière fois qu'il avait ainsi donné rendez-vous à une fille de l'hôtel, il leur avait appris le lendemain que celle-ci était tout bonnement retournée chez ses parents. Moi et mes collègues de travail, nous avions bien tenté d'en savoir plus mais toutes nos tentatives ont échoué. J'avais pourtant été prévenue: Holmes ne gardait pas ses employées bien longtemps. Selon les dires, si il agissait ainsi, c'était pour préserver les secrets de son hôtel. Je ne m'attendais pas à ce que mon passage ici soit si court. Heureusement, grâce à l'expérience que j'avais acquiert, je me sentais prête à chercher un nouvel emploi.

    Ce soir là, le Blue Paradise offrait une soirée spéciale cabaret. J'aurais bien aimé m'y rendre mais cela m'était malheureusement interdit. Avant de partir, mes camarades avaient tenté de me rassurer, l'une d'entre elles me faisant même un petit baiser sur la joue. Un peu anxieuse, je me rendais donc à l'heure demandée dans le bureau de mon employeur. Je respirai un bon coup, tapai quelques coups à la porte et entrai doucement. Holmes était planté devant sa fenêtre, droit comme un «i». La petit pièce était obscure: la nuit était déjà tombée depuis belle lurette et aucune lampe n'était allumée. Seule la lumière de la lune éclairait faiblement le bureau.

    « Bonsoir Opale, voulez-vous boire quelquechose? Fit il en se retournant, un petit sourire charmeur aux lèvres.
    - Non, merci monsieur, je ne touche pas à l'alcool. »

    Un mensonge, bien entendu, mais je devais paraître parfaitement bien élevée. Je ne tenais pas à ce qu'il aie un motif de me renvoyer. Soudain, ses yeux se plongèrent dans les miens. Cet échange intense du regard ne dura que quelques secondes et je crois pourtant que c'est ce qui fit tout basculer. Je sentis un changement dans son comportement. On aurait dit qu'il était parcouru d'une excitation subite.

    « Vos yeux, c'est naturel? Je veux dire, ce bleu, est ce leur vraie couleur? »

    Je répondis d'un faible mot affirmatif, un peu troublée par cette question. Que cherchait il au juste? Pourquoi m'avait il convoqué ici? Ensuite, il me complimenta sur mon travail, comme si de rien n'était et me somma de rejoindre mes amies. La aussi j'ignorais comment il connaissait ce petit détail de mon existence. Néanmoins, je fus contente de le satisfaire et quitta son bureau avec gaieté. Je remontai dans ma chambre pour ma changer, sachant pertinemment que ma soirée n'était pas terminée. Après avoir enfilé une petite robe bleue de jolies chaussures à talons blanches, je redescendis dans le hall de l'hôtel. Tout se déroula très vite, sans que j'eus le temps de saisir quoi que ce soit. Quelques mètres avant de parvenir à la porte, j'adressai un dernier sourire à Holmes qui se tenait près de l'entrée. Celui-ci s'élança vers moi, un éclat brillant m'éblouit et je fus plaquée contre le mur. Je poussai un cri mais il fit virevolter un canif sous mes yeux horrifiés. A cet instant précis, je crus apercevoir une lueur rougeâtre flamboyer dans ses yeux. Quelques minutes plus tard, je gisais sur le carrelage d'une sorte de laboratoire. Les lambeaux déchirés de ma robe jonchaient le sol de la pièce. De mon cou tranché s'écoulait de gros flots de sang. Quant à mes yeux, d'un bleu si pur et si clair, ils fixaient le plafond, immobiles.



Dernière édition par Opale B. Carson le Sam 21 Fév - 9:09, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale B. Carson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 27
HUMEUR : solitaire
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Sam 21 Fév - 5:44

    Deuxième Rp: ma rencontre avec le Joker

    Lorsque je rouvrit les yeux, je frissonnai. C'était comme si je n'avait jamais cessé d'exister. Pourtant, je me rappelai précisément de ma mort. Ce sentiment en moi était tout à fait inexplicable. Je ne pouvais pas déterminer le temps de mon «absence». Où me trouvais-je à présent? Je n'en avais aucune idée. Apparemment, j'étais placée dans une petite barque miteuse, aux côtés d'autres personnes aussi ahuries que moi. Nous voguions sur une étendue d'eau, une mer ou un océan, opaque, très sombre. Mes yeux furtifs observaient avec curiosité tout ce qui m'entourait. Étais-je en train de rêver? Oui, certainement. Un tel endroit ne pouvait exister. Dans quelques minutes, j'allais me réveiller en sursaut et constater que tout cela n'était qu'un foutu songe. Mon assassinat lui-même n'était peut être également qu'une illusion... Mais si au contraire tout cela était bien réel? Si mon coeur s'était bel et bien arrêté net? Si l'image de ce corps baignant dans son sang était en fait la mienne?

    Si on m'avait dit que nous étions «envoyé» ici après la mort, jamais je ne l'aurais cru. Vivante, j'étais convaincue que lorsque quelqu'un décédait, c'était le trou noir. Il s'arrêtait de respirer, son âme s'envolait comme par magie et il n'était plus conscient de rien.


Dernière édition par Opale B. Carson le Mar 24 Fév - 9:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan G. Eden
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 259
Age : 26
PSEUDO : J0KER
EMPLOI : Guide
HUMEUR : Cynique
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Sam 21 Fév - 7:29

Bonjour!
D'abord, merci de ton inscription, j'espère que tu te plairas ici! Smile
Bonne chance avec ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://21grammes.forumactif.com
Opale B. Carson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 27
HUMEUR : solitaire
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Sam 21 Fév - 9:06

Merci pour ton accueil! J'ai terminé mon premier Rp, j'entame mon deuxième...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan G. Eden
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 259
Age : 26
PSEUDO : J0KER
EMPLOI : Guide
HUMEUR : Cynique
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Sam 21 Fév - 9:12

Autant te dire que tu es sur la bonne voie, ton rp est super! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://21grammes.forumactif.com
Eva M. Jennings

avatar

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 29
PSEUDO : Tagada
EMPLOI : Serveuse
HUMEUR : Songeuse
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Lun 23 Fév - 13:34

    Bienvenue Smile
    Super début I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale B. Carson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 27
HUMEUR : solitaire
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Mar 24 Fév - 9:24

Merci Embarassed , je finirai mon deuxième rp ce soir ou demain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather M. Trestman
    » La Marionnettiste

avatar

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 27
PSEUDO : Kiinder
HUMEUR : Enfantine ?
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Mar 24 Fév - 15:06

Opale !! <3
Contente que tu aies choisi ce personnage !
Si ça peut t'aider; je l'ai basé sur l'héroïne d'un épisode de Médium séquestrée par un fou furieux Razz

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louange E. Thomson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 27
PSEUDO : Chouette aka Rafou
HUMEUR : rien... je n'ai pas d'humeur
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   Mar 24 Fév - 20:11

amuse toii biiien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opale Becky Carson >> Mad and mean? [UC]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ULTRA COTE OPALE
» OPEN V.T.T. Cote d'Opale
» Trail Côte d'Opale 37Kms
» Tournoi Coupe d'Opale - Calais - 2007
» PRO AM de la Côte d'Opale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
21 GRAMMES :: MON PÈRE, J'AI PÉCHÉ. :: evening, commisioner :: danger, high voltage!-
Sauter vers: